Composes utilises dans les traitements anti-allergies

Verbindungen verwendbar für die antiallergische behandlung

Compounds useful in anti-allergy treatment

Abstract

Pharmaceutically acceptable compounds of less than 1200 MW for use in the treatment of IgE-mediated allergies comprising a first negatively charged atom or group and a second negatively charged atom or group, separated by a spacing group effective conformationally to position said negatively charged atoms or groups so that they will neutralize the lysine residues of the amino acid sequence Lys Thr Lys at positions 497-499 of the C⊂4 constant domain of cell-bound human IgE, but excluding any compounds already known for this purpose such as DSCG and nedocromil sodium and toxic compounds. In a second aspect, the present invention provides peptides of formula (I) (in which the left-hand side represents the N-terminus and the right-hand side the C terminus): R1m Xaa?1 Sp Xaa2 R2¿n wherein: R1 represents a residue of an amino acid or of a sequence of two or three amino acids, which may be the same or different; R2 represents a residue of an amino acid or of a sequence of two or three amino acids, which may be the same or different; (but preferably any amino acid residue of R1 or R2 adjacent to an Xaa residue is neither positively nor negatively charged); Xaa1 represents a residue of a negatively charged amino acid, preferably Glu; Sp represents a spacing residue, preferably of a non-charged amino acid, preferably Pro, or of a non-charged dipeptide, which provides the spacing required for the negatively charged groups of the Xaa residues to be sufficiently proximal to the lysine residues of the amino acid sequence Lys Thr Lys at positions 497-499 of the C⊂4 constant domain of cell-bound human IgE to neutralise them; Xaa2 represents a residue of a negatively charged amino acid, preferably Glu; and m and n denote the number of amino acids in R?1 and R2¿ respectively and each of m and n independently is 0, 1, 2 or 3, and the sum of m plus n is from 0 to 3; and their terminal functional derivatives; both per se and for use in the treatment of IgE-mediated allergies.
Des composés pharmaceutiquement acceptables de moins de 1200 MW sont destinés à être utilisés dans le traitement d'allergies induites par l'IgE. Ces composés comprennent un premier atome ou groupe chargé négativement, et un second atome ou groupe chargé négativement, séparés par un groupe espaceur dont la conformation permet de positionner efficacement ces atomes ou groupes chargés négativement de sorte qu'ils neutralisent les restes de lysine de la séquence d'acides aminés Lys Thr Lys aux positions 497 à 499 du domaine constant C⊂4 de l'IgE humaine liée aux cellules, mais excluant n'importe quels composés déjà connus et utilisés à cette fin, tels que des composés DSCG, des composés de sodium nédocromile et des composés toxiques. Selon un second aspect, la présente invention concerne des peptides de la formule (I) suivante (dans laquelle la partie gauche représente la terminaison N et la partie droite, la terminaison C): R1m Xaa?1 Sp Xaa2 R2¿n. R1 représente un reste d'acide aminé ou d'une séquence de deux ou trois acides aminés, qui peuvent être identiques ou différents; R2 représente un reste d'acide aminé ou d'une séquence de deux ou trois acides aminés qui peuvent être identiques ou différents; (mais, de préférence, aucun reste d'acide aminé de R1 ou R2 adjacent à un reste Xaa n'est jamais chargé ni positivement, ni négativement); Xaa1 représente un reste d'un acide aminé chargé négativement, de préférence Glu; Sp représente un reste espaceur, de préférence d'un acide aminé non chargé, de préférence Pro, ou d'un dipeptide non chargé, qui assure l'espacement nécessaire pour les groupes chargés négativement des restes Xaa devant être suffisamment proches des restes de lysine de la séquence d'acides aminés Lys Thr Lys aux positions 497 à 499 du domaine constant C⊂4 de l'IgE humaine liée aux cellules afin de les neutraliser; Xaa2 représente un reste d'un acide aminé chargé négativement, de préférence Glu; et m et n indiquent le nombre d'acides aminés dans R1 et R2 respectivement, et m et n valent chacun, indépendamment 0, 1, 2 ou 3, et la somme de m plus n vaut entre 0 et 3. L'invention se rapporte donc auxdits peptides ainsi qu'à leurs dérivés fonctionnels terminaux, aussi bien en tant que tels qu'en fonction de leur utilisation dans le traitement d'allergies induites par l'IgE.

Claims

Description

Topics

Download Full PDF Version (Non-Commercial Use)

Patent Citations (0)

    Publication numberPublication dateAssigneeTitle

NO-Patent Citations (1)

    Title
    See references of WO 9510532A1

Cited By (0)

    Publication numberPublication dateAssigneeTitle